Livre de l'éthique méritante

Les grands Anciens et leurs adeptes, les méritants partagent un certains nombre de valeurs de base.

La première

Est que Azathoth est le seul et unique dieu de tout l'univers, ce n'est pas un dieu dictateur, car son savoir absolu en fait l'être suprême sans conscience et sans intelligence, c'est le centre de l'univers qui est infini et dont le centre est par conséquent partout.

La deuxième

Est que les êtres sont divisés en trois grandes catégories :
-Ceux qui sont supérieurement intelligent ; les méritants
-Ceux qui sont inférieurement intelligent ; les bétails humains
-Les animaux
Les bétails humains sont assimilés à a peine plus que des animaux et qu'il doivent servir le bon vouloir de ceux qui leurs sont supérieur intellectuellement, les méritants.

La troisième

La vie doit être vécu jusqu'à satiété, ainsi la mort ne peut pas et n'est pas une clôture accidentelle de l'existence, c'est pour cela qu'il existe 3 type de mort:
la mort temporaire, la mort permanente et la mort définitive
-La mort temporaire, est comme son nom l'indique, temporaire c'est à dire que quand un individus meurt mais peut être ramené à la vie grâce a des pouvoirs de clercs voir par un nécromancien mais à ce moment là a l'état de morts vivants, il est considéré comme mort temporairement.
-La mort permanente, est un état qui fait que l'individu ne peut être ramené à la vie par les moyens donnés dans les cas de mort temporaire, cet état est dû a une malédiction puissante donnée par un personnages, entités, relique, objet magique de très haut niveau ou bien entendu par un des grands anciens ou un des vénérables anciens.
A ce moment là, la personne ne peut plus avoir d'existence dans le monde de Xitragupten, mais son esprit avec toute sa mémoire sera transporté dans un autre monde à sa portée physique et mentale, sous la meilleure forme qu'elle ait eu (âge, santé) dans le monde qu'elle vient de quitter, à l'inverse, parfois aussi certaines personnes morte de façon permanente dans d'autres mondes arrivent dans le monde de Xitragupten, ces personnes sont appelées alors des primo-réincaranée voir des multi-réincarnée's si ils n'en sont pas à leur première mort permanente...
Ainsi dans le monde de Xitragupten se trouvent peut être certaines personnes morte dans notre monde actuel, morte dans les royaumes oubliés, dans l'univers de pathfinder, ou n'importe quel monde imaginaire.
Changer d'univers est la plus part du temps un choc psychologique assez rude, certains l'encaissent bien, d'autre moins, cela dépend de leur force mentale, du degrés de différence entre le monde, voir "les" mondes où ils ont vécu, l'accueil, et la rapidité d'adaptation, mais les dieux choisissent toujours des univers "accessible".
-La mort définitive, est quand un individus en à assez de vivre, c'est à dire qu'il à beaucoup vécu, dans un ou plusieurs monde, et que la lassitude le gagne, il décide alors de mourir pour de bon, c'est à dire retourner au néant et ne pas changer de monde.

Quatrième et cinquième dogme

La quatrième

Les plaisirs sont tous justifiables, les vices sont acceptables dans la mesure ou ils sont assouvis sur des bétails humains, éventuellement avec des méritants, la violence et les guerres des états de faits normaux.

La cinquième

Le concept d'amour entre deux êtres n'existe pas, c'est une amitié forte avec l'attirance physique en plus.

La sixième

Les cultes des grands anciens ne sont pas des vénérations contraignantes, pas de prières, on tutoie, on lui rend hommage une fois l'an en général, mais ce n'est pas obligatoire et on le fait debout, ce sont les bétails humains qui doivent s'agenouiller et se prosterner.

La septième

Un disciple des grands anciens ne doit pas être médiocre, mesquin, petit, non pas au niveau social, mais au niveau de son être, cela ne veut pas dire qu'on n'ait pas le droit de mentir ou de trahir.

La huitième

Est de respecter la dogme-phrase "Le romantisme est absolu » C'est le titre d'une excellente BD de Gossens, mais c'est surtout un peu le « Winter is coming » de l'univers de Xitragupten.
Cette phrase est un credo pour les méritants, c'est une notion vague qui sous-entend qu'il y à des choses qui ne se font pas, et si quelqu'un transgresse cette notion et que cela se sache, il aura très probablement de gros ennuis de la part des autres méritants, et peut être même sera l'objet de quête, voir de malédiction, notamment un signe d'infamie qui peut venir se mettre sur son front sous forme de scarifications.
Faire acte de contrition quand ce credo à été bafoué demande de grand sacrifices.
Pour savoir quoi faire, il faudra aller voir un clerc de sa religion pour confesser son crime afin que celui ci lui donne une quête a effectuer pour le laver de son acte infâme.
Quelques exemples type d'actes considérée comme contraire au romantisme absolu.
• Le plus important : ne pas fournir de l'aide à un méritant qui en demande et qui en à vraiment besoin car il est en état de souffrance physique ou morale.
Cela ne s'applique pas aux ennemis, mais la personne sollicité est obligée de faire le maximum pour aider la personne qui demande de l'aide.
Attention ce type de demande ne peut pas être fausse ou abusive ou une solution de facilité, et bien entendu demandera une contrepartie.
• Ne pas libérer un pendu dont la corde à cassé.
• Détruire une œuvre d'art reconnue.
• Mener à l'extinction d'une espèce
• Enfreindre le libre arbitre d'un autre méritant avec des sortilèges, qui permettent notamment de lire la pensée ou détecter des mensonges, un tel acte n'est pas complètement un crime mais est vraiment très borderline par rapport au dogme, et sera très mal perçu si cela est découvert.

top