LES CONVOIS LES RELAIS DÉTAILS D'UN VOYAGE D'UN CONVOI ENTRE PYLONES : DE SHANGRI-LA À TARGOVIST/NÉCROMUNDA

LES CONVOIS

convois

Les convois sont très important dans la vie économique et sociale du monde de Xitragupten, et offrent de bonnes opportunités pour les aventuriers.
La planète Xitragupten et son immense et unique continent, Pangée, sont très peu peuplé, un gros million de méritant et une douzaine de million de bétails humains, les zones de peuplements sont peu nombreuses, deux cents approximativement, et les distances les séparant peuvent facilement faire plusieurs centaines de kilomètres.
Le continent a beau être quasiment intégralement cartographié, les zones sauvages non exploitées, voir revendiqués, forment 99% de la surface disponible, et ces immenses régions sont peuplé d'une faune souvent très hostile, y compris par d'autres méritants hors la loi, en général assez puissants, qui forment ce qui est appelé La raya.
Par conséquent, les zones de peuplement sont fortifiés et concentrées, pour offrir une meilleure resistance contre la dangerosité de l'environment.
Voyager seul entre deux lieux de vie, ne serait-ce que séparé par une unique journée de voyage est très dangereux, et voyager en solitaire plusieurs jours de suite, relève de l'inconscience.
De ce fait tout déplacement se fait en groupe, avec un maximum de moyen de défense pour dissuader les créatures à l'affût, et pour survivre quand elles passent à l'attaque.
Pour les distances très longue et donc très dangereuses, pouvant représenter plusieurs semaines, voir mois de voyage, entre les grands centre de peuplement, des convois sont organisés assez régulièrement, en fonction de la fréquentation des dit lieu et de la demande, le convoi ne part pour sa destination qu'une fois avoir atteint une masse critique minimum qui est fonction de la distance à parcourir, et donc pour atteindre cette masse critique pour les directions peu demandées, il faudra parfois attendre plusieurs semaines pour que suffisamment de personnes soient intéressé et, ou qu'une quantité et valeur de marchandise minimum soit accumulée, pour qu'un convoi soit effectivement organisé et assemblé.
Les étapes journalières sont très dure, car la base de calcul de trajet repose sur 40 kilomètres parcourus par jour.
Les convois étant tiré par différents types d'attelages, sa vitesse sera équivalente à l'attelage le plus lent qui sera en général au pire de 3 km/h, ce qui fait qu'un convoi se déplace en moyenne de 7 à 10 heures chaque jours, la moyenne est 4 km/h pendant 10h.
Les routes sont de plus, souvent de terre battue renforcé de gravier, entretenues plus ou moins souvent.
Pour stabiliser la moyenne de la vitesse du convois, des clercs, souvent des bétails humains, sont chargé de régulièrement faire des sorts de soins au animaux qui se blesseraient où qui commenceraient à montrer des signes de fatigue, ces sorts soignant les blessures externe, mais aussi les usures et inflammations interne des muscles trop sollicités.
Le convoi peut-être plus ou moins ralenti par différents incidents, dont les plus courants sont dû à la dégradation de la route à certain points, en raison d'inondations, glissement de terrain ou affaissement, résultat du percement de tunnel sous la route par des monstres fouisseurs, comme les vers pourpres notamment.
En fonction des moyens du convois et tout particulièrement des classes et niveaux des méritants qui le composent, la remise en état pourra être assez rapide, grâce à des sorts, notamment celui d'excavation, au pire se sera aux bétails humains de régler le problèmes à coup de pelle et de pioches, ce qui prend beaucoup plus de temps, et peut parfois immobiliser le convoi plus d'une journée, ce qui peut être dangereux, plus te temps passant.

Dans un convois il y à 3 statuts :

Soit vous faites parti du dispositif qui sécurise le convoi, c'est le choix que font la pluspart du temps les aventuriers, et en échange de la protection du convois contre les éventuelles attaques contre celui-ci venant de l'extérieur (typiquement les monstres) et aident aussi au maintien de l'ordre à l'intérieur du convois éventuellement lorsque des conflits émergent entre différents membres du convoi.
En échange tous leur frais leurs sont payé à eux et leurs éventuelles montures et familiers, dans la limite du raisonnable, ainsi un aventuriers peut venir sans problème avec sa monture qui est un Griffon qui mange 20 kg (20 gp) de viande par jour et son familier qui est un serpent banane qui mange 1 kg de viande et de banane par jour (1gp), mais si sa monture est un cheval rouge des plaines de Diem qui se nourri de 3 kg de viande fine (6 gp) mais surtout de 3 kg d'herbe noire et violette des plaines de Diem à raison de 1000 gp le kilos, il faudra à ce moment là négocier.
Campement Les autres frais sont l'entretien par des bétails humains, de leur montures, qu'ils se chargeront de nourrir, faire boire, de nettoyer et faire dormir pour la nuit, et pour les méritants eux même, d'autres bétails humains, sans être à leur disposition complètement, se chargeront de leur préparer leur nourriture et boissons, ainsi que de les installer pour la nuit dans les lieux mis a disposition, chariot, diligence, où au pire, tente relativement confortable qu'ils se chargeront de monter tout les soirs et démonter tout les matins.
Soit vous faites parti du convoi et vous êtes autonomes
Vous vous débrouillez seul pour votre couchage et votre nourriture, il ne vous en coûtera par jour que 25 gp par méritant plus 1 pièce d'or par monture où bétail humains d'accompagnement.
Il faudra prévoir eaux et nourriture pour tous votre groupe, et si vous ne possédez pas de bétails humains pour s'occuper de toutes les taches du levé, du couché et de la journée, avoir à s'occuper de cela après une journée éprouvante de marche peut éventuellement faire perdre un point d'essence (jet sous la constitution où la sagesse au choix avec 1d20).
Il faut compter un bétail humain type L par 5 personnes et, ou monture, les types R ou G ne sont souvent pas capable de s'occuper efficacement de toute cette intendance.
Les bétails humains quelle que soient leur type sont capable de s'occuper d'eux mêmes, mais il faudra les avoir équipés adéquatement (couchage, eau, nourriture).
De plus en fonction du climat où de l'environnement, un matériel inadapté pour le couchage peut aussi faire perdre des points d'essence.
Soit vous faites parti du convoi et vous payez pour votre entretien
Il faudra compter 50 gp par jour par méritant, 10 pièces d'or par monture auquel il faudra rajouter le prix de sa nourriture, 2 gp par bétails humains.
Tout les convois n'offrent pas ce type de service, les petits convois très rarement, les convois moyens pas systématiquement.
De plus il n'est bien évidemment pas possible d'utiliser ce service si votre groupe compte de trop nombreux méritant, monture, familier, bétails humain par rapport à taille du convois.
Soit vous faites parti du "Coxis", qui est le surnom donné à la queue du convoi où se trouvent les nécromanciens et passager "spéciaux"
Les nécromanciens, leurs monture et familiers souvent d'origine nécromancienne faisant peur aux attelages, ils ne peuvent se trouver au milieu des autres éléments du convoi.
Pour cette raison ils sont placé à l'arrière du convoi, et à une centaine de mètre du dernier attelage, car plus près cela risquerais de trop de le faire paniquer, de plus cette présence a l'arrière qui stress tout les animaux du convois, aurait tendance à les faire aller plus vite.
Cette place se surnomme donc le "Coxis" et les individus qui veulent être autonome et ne pas avoir à payer les frais de convois, peuvent se retrouver avec le où les nécromanciens et leurs montures et suivants morts-vivant, mais pour cela leur faudra des montures acceptant cette présence, ce qui n'est pas possible avec des montures classiques, mais si leurs montures sont des familiers il sera possible de les "raisonner" et ils accepteront cette cohabitation à contre-coeur.
Cette place dans le "coxis" est assez dangereuse car étant un peu isolé du reste du convoi, et souvent moins imposant en terme de nombre, bien que plus intimidant en terme de nature, il est plus sujet que le reste du convois à une attaque de monstres suffisamment intelligent et en confiance dans le rapport de force.
Tous les convois ne possèdent pas de coxis, si aucun nécromant n'est interresse, et si aucune marchandise d'origine nécromantique ne fait parti du convois, il n'y en aura pas.
L'avantage de cette partie du convois est son faible coût, avec en bonus, une protection réciproque entre les nécromanciens et les autres personnes de cette portion de convois, de plus il est fréquent que les nécromants payent pour bénéficier du secours du service de sécurité du convois en cas d'attaque, même si les secours arrivent après de longs rounds de combats.
Par contre si se sont des personnes qui sont greffé au coxis pour sa gratuité qui se font attaquer, libre aux membres de la sécurité du convois d'intervenir où pas, ce qu'ils font rarement, sauf si le ou les nécromanciens ayant payé pour ce services peuvent être menacé.
Par contre des personnes "parasitant" ostensiblement cette section du convois peuvent se voir obligé de le quitter sur le champs quelque soit l'endroit où se trouve le convoi, et il leur est interdit de se trouver à moins de 1 kilomètre à l'arrière de celui-ci où a moins de 2 à l'avant.
Il est arrivé aussi que des individus où groupe à problème soient purement et simplement exterminé par le service de protection, mais cela reste des cas isolés et extrême.

Économie des convois

Les convois sont globalement de deux types, soit ils sont organisé de manière privée, soit ils sont organisé par un réseau qui gère la ligne, la pluspart du temps entre deux pylônes.
Convois privés
Celui où ceux qui veulent organiser un convois privé, peuvent le faire sans problème, ils doivent juste prévenir le réseau du lieu de départ et du lieu d'arrivée, du fait qu'ils organisent un convoi, sa taille prévue (petit, moyen, grand où très grand), date de départ, date d'arrivée, plus certains autres détails.
Les convois privés ne peuvent convoyer des marchandises qu'avec l'autorisation des gestionnaires de la ligne, ce qui est la pluspart du temps refusé car c'est leur fond de commerce.
Donc ceux qui organisent un convois privé doivent éventuellement payer des frais de Messagerie pour prévenir de lieu d'arrivé.
La pluspart du temps les convois privés sont de petite ou moyenne taille, rarement de grande taille, ceux de grande et très grande taille sont plutôt organisée par le réseau.
Convois organisés par le réseau
Si aucun convois privé n'est organisé, le réseau qui gèrent la "ligne" entre deux zones de peuplement, en lancent un sur lequel les personnes intéressés peuvent se greffer dessus.
Le réseau est souvent sous l'autorité du lieu de départ ou d'arrivée, en général souvent un pylône.
Pour les échanges commerciaux de marchandises, les convois sont assez régulièrement organisé par la ligne.

Certains aventuriers, groupes d'aventuriers, ou même mais beaucoup plus rarement des civils montent régulièrement leur convois privés pour faire de l'argent et certains même en font leur mode de vie.
Pour pouvoir être membre de la ligne, il faut avant tout être affilié au pylône de départ ou d'arrivée.
Après il faut qu'une place dans la ligne se libère, un individus peut se retirer plus où moins volontairement au profit de quelqu'un d'autre, ou vendre sa place aux enchères, le montant de cette place en fonction de la ligne peut facilement atteindre plusieurs centaine de milliers de pièces d'or, ne peuvent participer aux enchères bien évidemment que des personnes ayant l'aval des autorités du pylône qui gère la ligne.

Combien rapporte un convoi au chef d'un convoi ?

Structure d'un grand convoi
Dans ce grand convoi dont la structure est détaillé dans les grandes lignes dans l'image ci-dessus, nous pouvons remarquer les choses suivantes :
Le convoi est considéré comme "chargement vide" ce qui ne veut pas dire qu'il est vide, mais qu'il n'est pas à pleine capacité et que certains chariots sont partiellement remplis.
Le chef du convoi est un puissant personnage, ce n'est pas toujours le cas, mais plus le convoi est important et la route risquée, plus le chef du convoi devra avoir de ressources.
La section commerciale du convoi (à gauche du trait bleu) comporte les éléments suivants :
-un troupeau de 245 têtes de bétails de petite taille, mouton, chèvres, etc. qui est géré par 2-3 berger bétails humains aidée par 2-3 chiens
C'est une marchandise confié à la ligne donc le chef du convoi en est responsable, chaque tête de bétails coûte 50 pièces d'or, chaque berger coûte 10.000 gp et chaque chien de berger coûte 500 pièces d'or, ils ont été fourni par le commerçant qui compte faire un bénéfice de 40 gp par tête, le chef du convoi compte faire 10 gp par tête.
Il est fort probable que quelques tête de bétails ne finissent pas le voyage, mais c'est inclus dans le calcul.
-Un chariot tiré par deux Kertag confié à la ligne, la marchandise transportée est de faible valeur, 5000 gp mobilier pour bétails humains, mais Grosse valeur de petite marchandise cachée pour 1.200.000 gp, des bijoux dans un coffret piégé seul le propriétaire du chariot et le chef du convoi sont au courant, dessus le commerçant compte faire 2000 gp de bénéfices sur les meubles et dans les 500.000 sur les bijoux, le chef du convoi peut espérer 100.000 sur le tout.
Un bétail humain de 10.000 s'occupe du chariot et de son attelage, ils sont la propriété du marchand commanditaire
-Chariot moyenne valeur 30000 gp laine/coton/chanvre Grosse valeur de petite marchandise cachée 800.000 gp -Chariot moyenne valeur 80000 gp aliments secs standards -Chariot faible valeur 25000 gp aliments secs standards Grosse valeur de petite marchandise cachée 800.000 gp -Chariot forte valeur 300000 gp aliments surgelés de luxe -Chariot forte valeur 500000 gp aliments secs de luxe -Chariot faible valeur 20000 gp laine/coton/chanvre Grosse valeur de petite marchandise cachée 200000 gp -Chariot moyenne valeur 20000 gp mobilier pour méritants -Chariot forte valeur 1000000 gp fournitures pour nécromants

top